Tel un Cro-Magnon à la chasse

Silence et concentration lorsque l'on décoche.

Une clairière ensoleillée, une odeur de sous-bois, le calme. Soudain, la forêt est troublée par un «swif», immédiatement suivi d’un «poc». Des voix, des pas et, jaillissant du couvert boisé, une petite troupe, l’arc à la main, s’apprête à compter ses points. Elle se dirige vers un grand carré blanc au milieu du vert et de l’ambre des arbres. Bienvenue au championnat de Suisse de tir à l’arc préhistorique.

Une première

Il faut parfois subir le décor forestierCe dimanche, le club Arc & Forêt, de Tavannes, organisait le premier championnat de Suisse de tir à l’arc préhistorique, comme il se doit, en forêt, au-dessus du Fuet. Cette activité est peu connue en Suisse, mais pas totalement ignorée. «On a une manche du championnat d’Europe en Suisse. Cette année, elle a eu lieu à Glettrens (VD), mais paradoxalement on n’avait pas de championnat de Suisse», explique Jean-René Wolfsberger, le président du club. Si lors du championnat d’Europe, la sagaie est une discipline, au Fuet, seuls les arcs étaient admis. Et pas n’importe lesquels. «Le matériel doit ressembler à celui des premiers chasseurs, donc on contrôle que ce soit du bois taillé, des colles naturelles, des cordes non synthétiques. De plus, les flèches ont des pointes en os ou en silex», résume le président.

Petits et grands ont confectionné leurs outils eux-mêmes*. D’ailleurs, il n’y a pas de limite d’âge. Tant que l’on parvient à bander son arc, on peut disputer le championnat. «Les personnes qui participent à ces joutes cherchent la difficulté: se baisser, traverser la forêt, esquiver les branches des arbres, jouer avec le décor ne leur pose pas de problèmes», explique Jean-René Wolfsberger. Si la discipline n’est pas aussi stricte que ce qui se pratique aux Jeux olympiques, il n’en demeure pas moins que les concurrents doivent marquer des points en tirant sur des cibles illustrées par des images d’animaux. Plus on est proche du rouge, plus on fait de points. «On a formé des pelotons de quatre à cinq. Chacun tire une flèche dans chaque cible à chaque tour. Comme il y a dix cibles et trois tours, ils ont 30 flèches», résume le président.

Un sport pour tous

La discipline séduit les jeunes comme les plus âgés. «J’aime que ce soit instinctif, qu’on ne vise pas comme avec un autre arc», explique Jonathan, 12 ans, qui pratique depuis une année et demie. «J’en avais marre des arcs modernes», raconte Jean-Pierre, 83 ans et archer depuis presque un demi-siècle. Pour ces mordus, l’arc préhistorique offre bien d’autres plaisirs. «Je trouve bien que l’on puisse le fabriquer nous-mêmes», évoque Jonathan. «C’est une thérapie de détente», révèle, l’oeil brillant, l’aîné.

Le secret de la réussite réside surtout dans la patience. Pas besoin d’être un cabri et de sauter de rocher en rocher, mais il ne faut pas avoir peur de grimper sur des pentes raides, de traverser des clairières aux herbes hautes, d’éviter les racines ou encore de se frayer un chemin parmi les buissons. L’essentiel, c’est de ne faire qu’un avec la nature et peut-être réveiller le Cro-Magnon qui sommeille au fond de chacun.

A l’issue de la journée, les premiers champions de Suisse de tir à l’arc préhistorique sont sortis du bois. Dans la catégorie masculine, c’est Eric Boegli, du club de Tavannes, qui s’est imposé. Chez les dames, le titre est revenu à Doris Aeberhard, de Glettrens. Olivier Bay, du club de Berne, a remporté la palme chez les enfants. «Au total, nous avons eu 33 participants pour cette première édition. Ils venaient de toute la Suisse. L’an prochain, on espère qu’ils seront encore plus nombreux», conclut Jean-René Wolfsberger.

Texte et Photos : Jason Huther

*(ndr: la technique de fabrication ne doit pas forcément être préhistorique comme sur les vidéos de ce lien)

(Parution originale dans le Journal du Jura le 23.10.2012)

Supplément

Certains aspects de ce championnat de tir à l’arc n’ont pas été abordés dans l’article original. Notamment le fait que les différentes catégories sont mélangées. Les groupes rassemblent des hommes des femmes et des enfants, chacun concours ensemble, mais dans sa catégories. Cela donne à la compétition un aspect bon enfant.

Après avoir récupérer ses flèches les archer vérifient leur état.

Les cibles pour le tir à l’arc préhistorique sont particulières. Elles représentent des animaux dessinés. L’objectif est d’atteindre le rouge ce qui rapporte le maximum de points. L’image quand à elle est disposée sur une plaque en sagex. Ces précautions visent à protéger les flèches préhistoriques. En effet, leur pointes peuvent parfois seulement être de bois taillé ou de silex qui se révélent fragiles et s’endommagent lors de l’impact sur une surface dure. C’est la raison pour laquelle elles ne sont pas tirées sur des cibles en 3D qui semblent plus réelles, mais aussi sont plus solides (ici à droite).

Textes et photos : Jason Huther

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

  1. #1 by comparateur de mutuelle pour les animaux on April 27, 2013 - 13:43

    chasser des animaux suvages et rapides comme une biche a larc et a la fleche, ca devait pas etre le festin tous les jours

    Marina

  2. #2 by soins chiropratiques on May 27, 2014 - 07:23

    You’re so cool! I don’t believe I’ve truly read a single thing
    like that before. So good to find another person with
    a few genuine thoughts on this subject. Really..
    many thanks for starting this up. This web site is one thing that’s needed on the
    internet, someone with a bit of originality!

  3. #3 by soiree casino sherbrooke on May 28, 2014 - 00:50

    excellent publish, very informative. I wonder why the other experts of this sector don’t notice this.

    You must proceed your writing. I am sure, you have a great readers’ base already!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: