Cinq conseils pour futurs divorcés

A l’heure où un couple marié sur trois divorce, la séparation se banalise de plus en plus. Pourtant, elle reste une épreuve traumatisante pour toute la famille concernée. Comment protéger ses enfants lors d’un divorce et leur éviter une souffrance trop importante? Découvrez cinq conseils tirés du site spécialisé «Psychologies.com».

1. Être convaincu de vouloir divorcer

Beaucoup de couples traversent des crises et menacent de se séparer. Cependant, tant que les parents ne sont pas certains de vouloir renoncer à leur alliance respective, mieux vaut ne pas évoquer le sujet avec ses enfants. Ces derniers pourraient penser qu’il est de leur ressort de recoller les morceaux. Ils se sentiraient alors tout-puissants puis extrêmement coupables si leurs parents venaient à mettre à se séparer.

2. Ne pas critiquer son ex-conjoint

Dévaloriser sa mère ou son père, c’est dévaloriser son enfant. Son estime de soi se trouve réduite à néant par les personnes qui lui ont donné la vie. Cela risque d’avoir un impact très négatif sur le développement de l’enfant ainsi que sur ses choix amoureux futurs. Psychologies.com suggère de dire à son enfant: «Je n’oublie jamais qu’avec ton père / ta mère nous nous sommes aimés et je respecte cet homme / cette femme.» Il est primordial que l’enfant se souvienne qu’il est le fruit de l’union de ses parents.

Le divorce des parents a des impacts majeurs sur le bien-être de leur progéniture.

 
3. Expliquer la cause de sa tristesse

Le divorce est un événement difficile à gérer pour les deux conjoints. Souvent, ces derniers connaissent des moments de faiblesse et ne peuvent retenir quelques larmes. Les enfants ont souvent tendance à culpabiliser et à se sentir responsables de la tristesse de leurs parents. Il est capital que l’enfant comprenne qu’il n’est pas la source de ce chagrin. Il faut, au contraire, souligner que c’est grâce à lui que le père et la mère trouveront le courage de traverser cette épreuve et qu’il n’a pas à s’inquiéter pour ses parents.

4. Savoir écouter son enfant

Les enfants et les adolescents dont les parents divorcent font souvent preuve de déni. «C’est formidable, j’ai deux chambres et deux fois plus de cadeaux à Noël», les entend-on raconter. Il est toutefois impossible de ne pas ressentir de la souffrance lors d’un divorce. La blessure est enfouie et risque de réapparaitre plusieurs années après. L’enfant a souvent tendance à masquer son chagrin pour ne pas augmenter la douleur de ses parents. C’est à ces derniers d’en prendre conscience et de soutenir l’enfant dans cette épreuve.

5. Veiller à rassurer son enfant

On se sépare de son conjoint, mais en aucun cas de ses enfants. Il faut être très clair à ce sujet et prouver que, malgré le divorce, le couple parental reste uni derrière sa progéniture. Il est nécessaire que l’enfant soit convaincu qu’il grandira entouré de l’appui maternel et paternel. Avant de parler de divorce, les parents doivent élaborer un discours commun quant à l’organisation pratique de la future vie de leurs enfants. Tant qu’il y a des désaccords, mieux vaut ne pas évoquer le sujet.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Plus d’informations sur le sujet

Découvrez le témoignage de Louise, une jeune fille qui a souffert du divorce de ses parents. Elle raconte le cauchemar qu’elle a traversé depuis que son beau-père s’est installé chez elle, jusqu’à ce qu’elle décide finalement de quitter le domicile familial.

«Temps Présent» a consacré récemment l’une de ses éditions aux répercussions du divorce sur les enfants. Pour visionner cette émission, cliquez sur la photo ci-dessous.

 

 

 

 

 

Le magazine «L’Hebdo» consacre cette semaine un dossier au sujet qui nous occupe. Intitulé “Enfants du divorce: les gagnants et les perdants”, il donne de précieux conseils quant à la manière dont les parents devraient gérer leur séparation afin d’épargner leurs enfants.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Donnez votre avis !

Quels conseils donneriez-vous à un couple sur le point de divorcer? Comment avez-vous vécu le divorce de vos parents ou de personnes proches de vous? Selon vous, les «enfants de divorcés» gardent-ils des séquelles durant toute leur vie? Votre avis nous intéresse, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires ci-dessous.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

, , , ,

  1. #1 by Laura on December 11, 2011 - 19:16

    Ayant moi même vécu le divorce de mes parents, je n’en ai pas trop souffert car ils se sont toujours respecté l’un l’autre. Cet article est très intéressant et utile pour la société d’aujourd’hui !

  2. #2 by chude on December 12, 2011 - 15:55

    A mon avis, tu as tout à fait raison de dire qu’un divorce a forcément un impact sur les enfants, leur vision de la famille, de l’amour etc… C’est toujours une déchirure et une désillusion, plus ou moins bien vécue, mais je pense que c’est bien pire quand les enfants sont petits. En grandissant et en faisant ses propres expériences de couple, on est plus capables de comprendre ce qui peut pousser deux personnes au divorce et de prendre du recul par rapport à la situation. Peut-être que les divorces de nos parents pousseront notre génération à réfléchir avant de s’engager “pour la vie”…

  3. #3 by Flo on December 12, 2011 - 16:49

    Bonjour,

    J’ai vécut le divorce de mes parents il y a 3 ans. Je pense que même si nos parents essaient de nous préserver et de divorcer le plus simplement et avec respect, les enfants sont quand même touchés indirectement et le vivent mal. Ce sont quand même beaucoup d’habitudes de la vie de l’enfant qui se perdent… D’autant plus quand les enfants croient souvent leurs familles “parfaites” et pensent que cela n’arrive qu’aux autres ! Cet article est très utile, je pense que certains parents devraient essayer d’appliquer ces principes, afin d’essayer au mieux de préserver leurs enfants….

  4. #4 by Martine on December 12, 2011 - 16:51

    J’aimerais réagir à ce que dit “chude”. Il est vrai que cela ne doit pas être facile de vivre le divorce de ses parents en étant petit, mais justement, je me demande si cela n’est pas pire de vivre un divorce lorsqu’on est “grand” et lorsqu’on comprend ce qu’il se passe. J’ai l’impression que si j’avais vécut le divorce de mes parents en étant encore innocente, j’aurais été moins impliquée…

  5. #5 by John on December 12, 2011 - 17:16

    J’ai beaucoup de chance mes parents sont toujours ensemble. Ils ont connu des passages difficiles, comme tout couple, mais s’en sont finalement sortis. Ce qui me frappe de nos jours, c’est que pour un rien des familles se retrouvent brisées. On dirait que plus personne ne pense aux conséquences et ce principalement sur les enfants. La mentalité actuelle est extrêmement égoïste, et ce également au sein d’une même famille. A se demander vers quoi on se dirige !!!

  6. #6 by David on December 12, 2011 - 19:38

    Je n’ai pas été confronté à une situation de divorce lors de mon enfance, cependant, je me rappelle qu’il y a parfois eu des moments difficiles. Mes parents ont toujours essayé de travailler au quotidien sur leur couple. Je pense qu’il n’est toutefois pas raisonnable de “rester” ensemble si la situation se détériore trop et que les enfants en souffrent.
    Merci pour cet excellent article qui donne des conseils appropriés à ce propos!

  7. #7 by Laurène on December 12, 2011 - 20:19

    Je n’ai également par chance pas été confrontée directement à un divorce mais ayant garder des enfants “victime” de divorce j’ai pu me rendre compte de l’effet que ca avait sur eux et je pense qu’il est primordial de toujours leur expliquer qu’un amour maternel ou paternel est inconditionnel et immuable contrairement parfois à l’amour entre adulte. Merci pour cet excellent article.

  8. #8 by matthieuhenguely on December 13, 2011 - 10:46

    Ce sont de bons conseils. Souvent, dans de tels cas, un manque de communication entre père et mère mettent l’enfant dans une situation terrible. Je n’ai pas connu personnelement ceci, mais des proches oui. Et c’est très difficile d’être ainsi à la croisée. Et c’est encore pire quand l’un des parents prend volontairement de la distance.

  9. #9 by dianerodrigues on December 14, 2011 - 14:10

    Il me semble que ce genre de site ne fait qu’énoncer des conseils qui sont juste du pur bon sens! Mais si cela peut soulager la souffrance gens, pourquoi pas. Mais peut-être que c’est juste moi?

  10. #10 by Drey on December 15, 2011 - 09:18

    Ces conseils sont vraiment à prendre au sérieux! Les enfants sont trop souvent négligés dans les cas de divorce… C’est terrible.

  11. #11 by dolinecha on December 15, 2011 - 09:28

    Mes parents s’aiment et ce depuis 27 ans et je pense que c’est la chose la plus stable dans ma vie. Oui, il y a des hauts et des bas; oui, ils n’en peuvent plus l’un de l’autre parfois… Mais leur amour est certainement la chose la plus belle qui m’entoure. Cela aide également pour une certaine stabilité dans ma vie.
    Je pense que les parents, avant de faire des enfants, devraient vraiment réfléchir à deux fois. C’est une responsabilité énorme et il faut faire énormément de concession.

    Les parents doivent également bien être au courant des ravages qu’ils peuvent faire en ne respectant par leur responsabilité. Et le cas de Louise est malheureusement bien trop présent à l’heure actuelle. Ce qui est vraiment “a shame”.

    Pour ce qui est des conseils… franchement, il suffit d’agir en respectant les personnes qui nous entourent et qu’on aime, non?

  12. #12 by divorce on December 27, 2011 - 14:05

    Bonjour,
    Merci pour ces conseils qui devraient être lus par tous les parents.
    Le divorce est certes un moment très difficile pour les familles, mais malheureusement ce sont trop souvent les enfants qui subissent le plus de dégâts.

  13. #13 by http://www.guide-divorce.fr on December 15, 2012 - 18:37

    Je crois que le bilan des couples mariés est de plus en plus triste : il me semble effectivement qu’en 2012, ce sont près de 50% des mariages qui .e sont conclus en divorce…

    Une crise financière qui accompagne les couples mariés dans la tourmente. Pas facile pour la nouvelle génération qui n’a plus vraiment de repères stables..;

  14. #14 by Easy2family on July 4, 2014 - 23:08

    J’insiste spécialement sur le point 4.
    Les parents ont souvent tendance d’oublier ce que peut ressentir les enfants.
    Ce n’est jamais facile, donc savoir écoute les enfants est primordial.

  15. #15 by Michele on June 19, 2015 - 01:16

    Euh BLOGTITLE ? Pas pigé … excusez vous pouvez expliquer svp ? NAME , association étudiant Seo Rennes 138 rue de Chateaugiron – 35000 Rennes – http://seo-rennes.gq

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: