Women rule, man!

 

Last October, FORTUNE’s annual “Most powerful women summit”, taking place in California, reunited all entrepreneurs from all over the world, as it did for twelve years now, celebrating their want for achievement and allowing them to share their thoughts on female leadership and their ideas on how to succeed in business.

 

Talking about power, here is a little something that is nowadays humoristically depicting women’s place in society, but which could have been taken seriously just a few decades ago, also reflecting how female thoughts and initiatives were considered foolishness:


 

Even if the situation evolved a great deal since the set of mind pictured in the above movie, clichés about independent, working women still hide in most people’s unconcious. Forbes magazine recently published the 10 worst stereotypes about powerful women, exemplifying their point with real-life testimonies of leading women who suffered multiple sarcastic remarks during their rise to leadership and who know by heart the depreciation strategies used by men (and sometimes even other women) towards self-sufficient and strong females. To the countdown.

Obviously, people are still having a hard time taking down stereotypes that have been sleeping in the collective unconscious for decades, but we are making progress eventually. Here are some of the world’s most powerful women’s advice to other women who would want to rule a business of their own:

How do you feel about men-women equality in business? Do you think relationships have changed thanks to equality awareness or, on the contrary, do you think that making that many efforts to promote and celebrate women’s integration isn’t doing the female gender a favour? Comment and debate!

, , , , , ,

  1. #1 by chude on December 12, 2011 - 11:11

    PwC should be an example to follow for every employer. At the end of your article, you say that “Women-empowerment programs aren’t established just for the good cause ; they’re a win-win situation allowing both parties, employer and employee, to be satisfied in the end”. Well, I think it’s perfectly normal, women don’t want to be a good cause and ask for charity, we just want to be appreciated for our skills. It’s a good thing if PwC realized women are a very clever investment😛 By the way, the explanation given by Maxence Lüthi’s very interesting, this guy seems to be wise and smart ^^

  2. #2 by Pigu135 on December 12, 2011 - 21:52

    Non de bleu, mais c’est le ligue féministe-marxiste-révolutionnaire! Les bonnes femmes qui se mettent à la finance? Chacun son rôle: au fourneau!!!!

  3. #3 by le gros bulat on December 12, 2011 - 21:56

    Hé Pigu! On est plus au moyen-age! Retour dans ton igloo chasser le phoque!

  4. #4 by PierrePolJacko on December 12, 2011 - 22:06

    J’irais dans le sens de Pigu, en tant qu’homme, plus de femme représente plus de concurrence. On a déja bien assez à faire avec les Européens de l’Est les Chinois et les Indiens, pas besoin des femmes.

  5. #5 by Castor on December 13, 2011 - 09:32

    Sachant qu’il y a un siècle à peine, ce n’était pas imaginable de voir une femme travailler (si ce n’est chez elle) et gagner de l’argent pour sa famille, je dirais que les progrès qui ont été faits en quelques décennies son fulgurants ! L’idée que les femmes ont les mêmes droits que les homme est toute récente ! Bien sûr qu’il y a toujours une plus ou moins grande inégalité entre homme et femme, suivant les secteurs, et je ne demande pas moins qu’elle soit abolie, mais je pense que l’on n’efface pas en quelques années des siècles, voir des millénaires d’ascendance de l’homme sur la femme.
    Quand je demande autour de moi, je suis heureuse de constater que nombreux sont les hommes et les femmes qui non seulement pensent que c’est normal qu’une femme puisse gagner sa vie comme un homme, voire mieux qu’un homme, et qui ne font pas que de penser puisqu’ils se partagent les tâches ménagères avec leur compagne/compagnon. Il est néanmoins bien possible que je sélectionne mes amis en m’assurant que nous partageons les mêmes valeurs. Pourtant, je suis persuadée que bon nombre de personnes, hommes et femmes, souhaitent que ces dernières puissent avoir des postes aussi haut placés que ces messieurs (il n’y a qu’à compter le nombre de femmes qui siègent au conseil fédéral), et surtout, ne les dénigrent pas. C’est pourquoi je n’aime pas quand tu dis : “clichés about independent, working women still hide in most people’s unconcious”. Premièrement, comment savoir ce qui se cache dans l’inconscient des gens ? Et surtout, comment peux-tu affirmer que ces clichés concernent la plupart des personnes et pas juste une minorité de personnes ? Personnellement, quand j’ai lu l’article du Forbes, j’ai pensé que ces “clichés” n’étaient que des armes ridicules dont se servaient quelques personnes jalouses du du pouvoir des femmes dominant dans leur entreprise pour tenter de les intimider, et non pas ce que pensaient la plupart des gens.
    Je ne connaissais pas le congrès “Most powerful women summit”, mais je suis heureuse de voir que cela existe, puisqu’il y a encore du travail à accomplir en manière d’égalité. Si l’on ne fait rien, rien ne change, ainsi j’espère que de nombreuses femmes suivrons l’exemple de ces femmes de pouvoir qui montrent qu’elles savent aussi bien qu’un homme réussir en affaires !

    Ainsi je dirais que nous sommes sur la bonne voie concernant l’égalité entre homme et femme, qu’il ne faut pas nous arrêter en chemin, mais que l’on ne peut pas non plus aller plus vite que la musique !

  6. #6 by dandresg on December 13, 2011 - 10:08

    Les femmes à la maison! Les hommes au cinéma! Les plus vieilles traditions sont les meilleures…😉

  7. #7 by mzellepika on December 13, 2011 - 10:10

    Merci pour cet article passionnant. Afin d’enrichir le débat, je me permets de vous faire partager ce lien: http://www.youtube.com/watch?v=BL-KrrMtlHo. L’expérience médiatique plutôt manquée de deux féministes au “Petit Journal” de Yann Barthès. Selon moi, de telles personnes ne font pas avancer la cause des présences féminines au sein de l’industrie.

  8. #8 by angel on December 13, 2011 - 10:49

    Même si des progrès énormes ont été faits, le nombre de femmes étant à la tête d’entreprise est tout de même beaucoup moins élevé que celui des hommes. Le combat n’est donc pas terminé!

  9. #9 by matthieuhenguely on December 13, 2011 - 15:25

    C’est bizarre… A part juste maintenant, mon supérieur direct ont toujours été des femmes…
    Mais les grands chefs des hommes…

    Bizarre?

  10. #10 by dianerodrigues on December 14, 2011 - 14:39

    Pour la plupart des gens, les féministes ne sont que des hystériques qui ont leur règles. Pourtant en tant que femme, on expérience de la discrimination tous les jours. Chaque geste qui permet de conscientiser ça est important!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: